Architecture et Crédit Impôt Recherche

Qu’entend-on par « Recherche » en architecture et comment bénéficier du crédit impôt recherche (CIR) ?

De manière générale, la recherche est «le fait d’associer un élément de nouveauté non négligeable avec la dissipation d’une incertitude scientifique et/ou technique» (Manuel de Frascati).

 

La recherche en architecture, au croisement de disciplines très diverses,  peut être classée selon 3 domaines :

  • La théorie et l’histoire des dispositifs architecturaux, anthropologie, droit…
  • L’ingénierie : structure des édifices, matériaux bio- énergie, nouveaux matériaux de construction, la lumière, les enjeux environnementaux…la digitalisation, intégrant la réalité augmentée et virtuelle…
  • L’urbanisme et le développement territorial : urbain et péri-urbain, ruraux, les espaces partagés, la réhabilitation, les questions à impact sociétal…..

 

Chaque projet en architecture est différent et à chaque projet, il faut trouver des solutions innovantes à des problèmes. Ce qui revient à définir le champ de recherche et identifier dans chaque projet le contenu de la recherche. Cependant une opération de recherche peut être commune à plusieurs projets.

 

Faire avancer l’état des connaissances des systèmes architecturaux et spaciaux, répondre aux difficultés rencontrées (dénommées verrous ou incertitudes scientifiques ou techniques) non résolues par l’état des connaissances (Etat de l’art),… entrent dans le champ de la R&D.

Les opérations de recherche doivent mettre en évidence :

  • une démarche expérimentale scientifique claire,
  • définir la problématique, les hypothèses, un protocole,
  • décrire les difficultés rencontrées (verrous) que l’état des connaissances en architecture ne permet pas de soulever,
  • des mesures objectives permettant de quantifier les connaissances acquises,
  • permettre à d’autres chercheurs de reproduire les résultats obtenus,
  • promouvoir les résultats au travers de colloques, publications…

 

Afin de mener les travaux de recherche, il conviendra de justifier de la R&D pour la structure, s’appuyer sur des personnes qualifiées à travers leur diplôme d’ingénieur et/ou de master et leur expertise dans le domaine des activités de recherche, le diplôme seul d’architecte ne saurait être retenu pour justifier de la capacité à effectuer des travaux de recherche.

« Le critère fondamental permettant de distinguer la R&D des activités connexes et le fait qu’un projet de R&D doit combiner un élément de nouveauté non négligeable avec la dissipation d’une incertitude scientifique et/ou technique » (BOFIP).

Aussi, un projet de recherche ne peut relever de la prospective pure ou de la conception architecturale classique.

Réf. : CGI : 244 quater B, 49 septies annexe III, Guide du ministère de la recherche

Contactez-nous pour un diagnostique gratuit

DIAGNOSTIQUEZ MAINTENANT
PARTENAIRES
2021-03-24T09:52:17+01:00